Interdiction de sortir en sortir en groupe Jean-Jacques Goldman, Je marche seul

Pour ne pas mourir de faim ou devenir complètement fou, pendant cette période de confinement, nous avons encore le droit de sortir, muni de notre laisser-passer, pour nous offrir une parenthèse, un sursis, mais à la condition sine qua non… de marcher seul, sans témoin, sans personne, que nos pas qui résonnent.